les herbes médicinales les plantes médicinales les herbes médicinales et les plantes les plantes médicinales dans la médecine nationale les herbes médicinales, les plantes médicinales les plantes médicinales, l'herbe

les Herbes médicinales et les plantes

 
  • ru 2 ua 2 by 2 es 2 en 2 fr 2 de 2

    Vaccinium myrtillus L.
    La myrtille

    A

    le nom Russe : la myrtille; les ukrainiens : chornitsja, чорні jagodi; les polonais : borowka chernica, czarne jagody.

    la Famille : Ericaceae - les éricinées.

    Vaccinium myrtillus - la myrtille

    Fig. 47. Vaccinium myrtillus - la myrtille.

    La Plante vivace de la hauteur 15 - 50 voir les Feuilles ovoïde ou prodolgovato-ovoïde, petit, un peu aigu, melkopil'chatye, sur les pédoncules très courts, cutané, de part et d'autre vert clair, d'en bas avec les veines réticulaires. Les fleurs zelenovato-blanc avec la nuance rose. Les baies noir avec sizovatym par l'incursion, au-dedans ordinairement pourpre. Fleurit en mai-juin. Grandit dans les bois, principalement dans les conifères.

    Recueillent les baies mûres et les feuilles pendant la floraison. La myrtille est la plante la plus populaire nationale médicinale, particulièrement ses baies, séché, ainsi que frais, ainsi que zasypannye par le sucre. Utilisent à l'indigestion, les douleurs dans l'estomac et l'intestin et à ponosah. Les baies fraîches utilisent plus souvent à la gastrite, mais séché dans le coulis ou fort napare à katare kishok, les désorganisations de l'intestin et ponosah.

    La médecine Nationale utilise aussi les baies de la myrtille au mélange avec par les baies de la fraise . Pour cela toute la période de fraises se prolongeant d'habitude environ les 3 semaines, malade avec la désorganisation chronique de l'intestin, la gastrite et l'hypochlorhydrie du suc gastrique et malade de l'anémie avec les accueils de la myrtille mangent et la fraise .

    La Fraise et la myrtille séparément, au mélange et en alternant, il est recommandé, est aux pierres des reins, y compris aux crises très douloureuses. Recommandent de faire dans le dernier cas les salles de bain chaudes du coulis de la paille d'avoine , mélangé (en deux) avec par l'herbe de la prèle .

    Au diabète recommandent le thé des feuilles de la myrtille (60,0 g sur 1 l de l'eau bouillante). À fréquent dans ces cas de l'insuffisance des sucs gastriques ajoutent des feuilles de la myrtille aux mélanges correspondants des autres plantes médicinales (voir sur le traitement des gastrites avec l'acidité gastrique insuffisante).

    Aux hémorragies hémorroïdaires font les clystères de napara des feuilles de la myrtille (60,0 g sur 1 l de l'eau bouillante).

    Épais soudé (faire cuire est bref) les baies fraîches de la myrtille par la grosse couche portent sur les places frappées par l'eczéma du corps, entourent de la gaze et bandent. Tels obklady changent chaque jour, mais la gaze se collant détachent en humectant par le sérum chaud propre du lait caillé. Avec le même coulis et selon le même moyen graissent de l'éruption sur la peau, les boutons, nekroticheskie les ulcères et brûlé ou oparennye les places.

    Toujours, presque sans exception, il fallait observer une grande efficacité de l'accueil des baies fraîches de la myrtille en grandes quantités à la podagre, le rhumatisme et d'autres aspects des maladies, au métabolisme violé.

    Pour les baies de la myrtille, particulièrement frais, est caractéristique cette particularité que (je pars sur les observations multiples) eux, en consolidant l'intestin à ponosah, traitent en même temps les fermetures chroniques. Après la thérapeutique de myrtille les mouvements péristaltiques viennent à la norme pour un temps très long. À partir de cela, je trouve que les baies de myrtille sont non seulement le moyen consolidant (comme il convient de trouver cela dans la vie quotidienne domestique), mais, plus exactement, le moyen réglant ou réglant les fonctions gastro-intestinales.

    la Conservation . Les baies séchées de la myrtille gardent dans les boîtes exposées par le papier, mais les feuilles - dans les sacs.